Le vignoble alsacien... une mine de diamants

Ce n'est pas sur de l'or que nous marchons et travaillons chaque jour, mais sur de véritables diamants qu'il faut apprendre à façonner, à tailler et à mettre en valeur pour en faire ressortir le meilleur.

Aimé Ehrhart

Planté sur une faille géologique, le vignoble alsacien bénéficie d'une multitude de terroirs : granitique, schisteux, argileux, calcaire, argilo-calcaire, marno-calcaire, marno-calcaro-gréseux... une véritable mosaïque de sols qui confère aux vins d'Alsace un supplément d'âme !

Abrité des influences océaniques par le massif vosgiens qui lui assure l'une des pluviométries les plus faibles de France (500 à 600 mm d'eau par an), il profite également d'un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec, favorable à une bonne maturation des raisins et permettant d'obtenir des vins fins et aromatiques.

En Alsace, nous retrouvons 7 cépages différents, certains spécifiques à la région, mais aussi de grands classiques de la viticulture française (et allemande) - 6 blancs : le Sylvaner, le Riesling, le Muscat, le Pinot Blanc, le Pinot Gris et le Gewurztraminer et 1 rouge : le Pinot Noir...

Le vignoble alsacien... une mine de diamants